Princeton University Library Catalog

Le monde défait la révolution-XXe siècle : l'oeuvre des ennemis de la révolution / Arslane Klioua.

Author:
Klioua, Arslane [Browse]
Format:
Book
Language:
French
Published/​Created:
  • Saint-Denis : Connaissances et savoirs, [2016]
  • copyright 2016
Description:
648 pages ; 20 cm.
Series:
  • Sciences humaines et sociales (Connaissances et savoirs (Firm)). Histoire [More in this series]
  • Sciences humaines et sociales. Histoire
Contents:
  • La signification philosophique et historique de la révolution bolchevique : l'universalisme dans la pensée marxienne comme condition d'éveil de la "Sixième puissance" et l'ambition internationale de 1917 -- La philosophie n'a vocation qu'à révolutionner le monde -- La nécessité d'une révolution sociale totale : l'insuffisance et l'échec de la Révolution française, un modèle à suivre mais à dépasser -- La révolution ne peut être que mondiale : la "Sixième puissance" dans les relations internationales -- La "Sixième puissance" et l'ambition internationale de 1917 -- Les implications automatiques et simultanées d'une révolution : la contre-révolution et sa propension à l'échelle du système international -- La filiation historique entre la Révolution française et la révolution d'Octobre 1917 -- La réalité de la contre-révolution immédiatement corrélative à la réalité de la révolution -- De la, globalité du défi révolutionnaire à la globalité de la réaction contre-révolutionnaire : de leurs "visions du monde" respectives à l'escalade et à leur radicalisation mutuelle -- Contre-révolution et révolution mondiales : la réaction du particulier face à l'universel -- L'irruption de la passion et l'irrationalité grandissante générée par l'opposition entre révolution et contre-révolution -- Les déficiences intrinsèques de la révolution bolchevique : du projet révolutionnaire conditionné au conditionnement du système international et réciproquement dans le temps -- La révolution doit se produire au coeur d'une grande puissance industrielle -- La place de la Russie dans la révolution mondiale pensée par Marx et par Engels -- Une révolution russe n'est envisageable que dans le cadre d'une révolution européenne -- L'Allemagne : clé de la révolution russe (et surtout européenne) -- Les révolutions française et russe : des contextes internationaux d'émergence différents et leurs conséquences sur le cours intérieur emprunté dès l'origine par ces révolutions -- La dépendance internationale de la révolution et l'action de la révolution sur les relations internationales -- La guerre, sa menace, sa certitude et son imminence : agents de radicalisation de la révolution qui en sort révolutionnée après avoir elle-même révolutionné le système -- La traumatisante naissance et l'enfance traumatisée du communisme -soviétique : la succession des sévices anti-soviétiques collectivement infligés par le monde extérieur (1917-1921) -- La révolution bolchevique -- L'enclenchement instantané de la contre-révolution en Russie et les premiers stigmates d'une révolution d'emblée saisie à la gorge par le monde extérieur -- La contre-révolution antibolchevique à une échelle et d'une envergure mondiales -- La Pologne : pièce maîtresse dans le dispositif de la contre-révolution mondiale -- Les effets directs de la déferlante contre-révolutionnaire mondiale sur la Russie bolchevique et sa politique intérieure -- La trêve interétatique et le contraste d'une guerre civile internationale en développement constant : la "guerre froide" s'installe (1921-1925) -- La perpétuation de l'opposition dialectique entre révolution et contre-révolution à l'échelle internationale : les débuts de la "guerre froide" -- La multiplication des offensives contre-révolutionnaires et la réalité d'une guerre civile internationale en un temps théorique de "paix"
  • Les provocations de la Grande-Bretagne : le fer de lance de l'antisoviétisme et de l'excommunication internationale de la Russie révolutionnaire -- L'orientation contre-révolutionnaire des États et du système des États : une réalité directement à l'origine de la primauté du "socialisme dans un seul pays" et des plans quinquennaux soviétiques (1925-1928) -- Le Traité de Locarno (1925) et ses conséquences sur la Russierévolutionnaire et sur les perceptions de ses dirigeants -- Les conséquences du Traité de Locarno sur l'acteur polonais -- La réaction polonaise au Traité de Locarno -- Le maréchal Pilsudski : un ultranationaliste polonais russo-phobe et antisoviétique -- Pilsudski et sa volonté de disloquer l'URSS -- Le monde extérieur permet à Staline de se rendre maître du pouvoir soviétique -- Staline et les bolcheviks, et leur rapport particulier entretenu avec la Pologne et Pilsudski -- Le monde extérieur menace l'URSS d'une nouvelle guerre et préside intimement à l'orientation de l'économie et de la politique intérieure soviétiques -- La Weltanschauung soviétique et la préparation de la Russie révolutionnaire à l'apodictique avènement de la "lutte finale" (1929-1933) -- Le rapport très spécial entretenu par les bolcheviks avec l'histoire de la Révolution française -- L'"histoire" et l'"idéologie" conciliées par- le "réel" : les étapes d'une mentalité bolchevique peu à peu persuadée de vivre l'époque de "la lutte finale" -- La mobilisation transversale de l'Etat et de la société soviétiques : une réponse à l'accroissement de la menace d'une nouvelle guerre antisoviétique -- Des bolcheviks unanimes quant à la perception de la menace de guerre en 1927 : de l'unanimité de la perception de la menace à l'unanimité du choix de planifier l'économie -- Les moyens de défense d'une URSS agricole requièrent une industrialisation massive elle-même financièrement subordonnée à une collectivisation agricole -- L'URSS se prépare transversalement à la guerre tout en se barricadant psychologiquement -- La nécessité Paczéléfer le rythme de la mobilisation depuis l'apparition de la crise économique mondiale de 1929 -- Révolution mondiale ou croisade antisoviétique ? -- La menace de la guerre extérieure place l'URSS au bord de la guerre civile -- L'accentuation de la tendance antisoviétique mondiale : la tentative de constitution d'une Union contre-révolutionnaire européenne et l'impunité japonaise en Mandchourie -- La menace de guerre génère une surenchère de rhétorique idéologique de la part des Soviétiques -- L'URSS sauve involontairement des Etats capitalistes appelés à disparaître dans le tourbillon de la grande crise économique mondiale d'Octobre 1929 -- Les Soviétiques face au projet européen de constitution d'une Union économique et politique : une manoeuvre intimement contre-révolutionnaire et antisoviétique -- L'offensive japonaise en Mandchourie : un prélude à la croisade antisoviétique ? -- À la veille de la révolution allemande ? L'Allemagne ou l'épicentre de la dialectique de la révolution et de la contre-révolution internationales -- La tactique à préconiser en vue de la révolution allemande : une question intimement liée à la menace de guerre antisoviétique et à l'avenir du régime stalinien -- Staline permet indirectement à Hitler d'accéder au pouvoir en Allemagne
  • La Russie révolutionnaire face à deux pôles d'une contre- -- révolution mondiale en expansion : le frénétique activisme de la diplomatie soviétique face au baptême de la politique d'"appeasement" britannique (1933-1934) -- Une situation internationale irrémédiablement défavorable à l'URSS -- L'URSS plaide en faveur de la sécurité collective et d'une alliance avec une France également menacée par Hitler -- Les réticences françaises à contracter une alliance avec la Russie révolutionnaire -- L'URSS reste isolée et en grand danger malgré ses efforts diplomatiques -- L'exacerbation des dynamismes transnationaux de révolution et de contre-révolution, source d'accentuation des craintes de Staline et de la solitude internationale d'une URSS en détresse (1934-1935) -- La révolution mondiale est paradoxalement l'ennemi de Staline -- Staline face aux événements contre-révolutionnaires et révolutionnaires de février 1934 en France -- Les conséquences sur la politique intérieure soviétique : la fragilité du pouvoir stalinien et la croissance des oppositions antistaliniennes -- Staline travaille secrètement et sinueusement à la révolution mondiale -- Staline face à la mesquine volonté des Anglo-Français d'orienter Hitler vers l'est: le choix d'une option antifasciste contraire à la révolution mondiale -- Staline confronté au dilemme de la guerre et de la révolution -- La quarantaine perpétuée de l'Etat soviétique, catalyseur de la croissance des oppositions à la politique de Staline et de la "grande épuration" -- La guerre et la menace de guerre antisoviétiques façonnèrent la politique intérieure de l'URSS -- Staline face à la donne d'une contestation de son autorité intérieure maintenue fragilisée par le système des Etats et par le spectre de la guerre antisoviétiques -- L'opposition politique s'organise en URSS et à l'étranger pour évincer Staline -- L'opposition-antistalienne gagne l'Armée rouge -- Staline acculé, une temporisation et des "concessions" s'imposent sur le plan interne de l'URSS : le calme avant la tempête -- Staline est sur le point d'être évincé de la tête d'une URSS menacée de guerre : sa réaction et l'ancrage définitif de sa conviction d'être et de se devoir être le donateur exclusif et universel de la promesse communiste -- La terreur mise en oeuvre répond à une terreur éprouvée : Staline juge se devoir de sauver sa tête à tout prix tout en préparant l'URSS à l'épreuve de vérité avec le monde extérieur -- La révolution mondiale, la contre-révolution mondiale et l'imminence certaine d'une guerre de coalition antisoviétique intimeront Staline d'accélérer les purges en URSS -- Les Anglo-Français veulent orienter Hitler vers l'est : la guerre antisoviétique se précise et enjoint à Staline de continuer sur sa macabre lancée en politique intérieure soviétique -- La réalité de l'irrémédiable isolement international encore réservé à l'URSS en 1935 -- L'accélération et l'irrationalité des purges staliniennes : conséquences directes de l'inextricable esseulement international d'une URSS indésirable et explicitement menacée de guerre et d'implosion (1936-1938) -- Tenter d'expliquer un phénomène impose avant toute chose de le contextualiser -- L'accentuation de la menace d'une agression extérieure favorise l'émergence et l'ancrage du risque de guerre civile au niveau intérieur
  • La poussée révolutionnaire mondiale de 1936 et ses conséquences pour l'URSS de Staline : l'accroissement des risques de guerre antisoviétique et de guerre civile russe -- Staline se doit d'encager la révolution mondiale pour apaiser Hitler et rassurer la Grande-Bretagne et la France dont il escompte une alliance antinazie -- La révolution espagnole accentue la perspective de la coalition militaire antisoviétique tout en donnant raison à Trotsky : une dualité de menaces qui radicalisent les purges -- Les purges staliniennes, ou l'extermination de tous les révolutionnaires de la révolution mondiale afni de convaincre les Anglo-Français de s'allier avec l'URSS -- La guerre a déjà commencé pour Staline -- La première étape de la guerre antisoviétique selon Staline : le niveau intérieur de l'URSS -- Plus la révolution mondiale menace, plus les Anglo-Français abhorrent PURSS-,- et plus la répression de -Staline se fait violente -- Un bref récapitulatif des dynamismes internationaux antisoviétiques intervenus au cours de l'année 1937 : les "démocraties occidentales" anglaise et française considèrent Hitler comme le meilleur antidote contre la révolution et l'URSS -- Plus l'URSS est esseulée et vouée à la guerre de coalition, plus la férocité de Staline se déchaîne : irrationalité et rationalité politiques des purges staliniennes -- Les purges staliniennes ne sauraient s'expliquer par l'idéologie bolchevique marxienne mais par la volonté politique de Staline de répondre seul et à sa façon à ce que le monde extérieur inflige et s'apprête à infliger à l'URSS -- L'irrationalité politique découle de l'effroi suscité par une menace de guerre qui se précise : Staline décapite son Armée rouge à l'heure du plus grand des dangers militaires -- Purger l'Armée rouge, c'était montrer à la France, à la Grande-Bretagne et à Hitler que l'URSS n'avait plus rien à voir avec les années révolutionnaires mondiales de 1917-1921 -- Synthèse : les purges staliniennes furent commandées, précipitées et accentuées par l'environnement international d'une URSS maintenue en situation de quarantaine et exposée à la menace d'une coalition mondiale contre la révolution cristallisée en son sein -- Épilogue -- Pourquoi Staline estimait-il se devoir d'aller jusqu'à Mexico tuer Trotsky en 1940 ? -- L'"énigme" du 22 juin 1941. Pourquoi la nécessité de la révolution dans l'histoire ?
Subject(s):
ISBN:
9782753903388 (pbk.) :
OCLC:
1003528297
RCP:
N - S