Fortuné Henry et la colonie libertaire d'Aiglemont : de la propagande pour Ravachol au syndicalisme révolutionnaire / Dominique Petit.

Author
Petit, Dominique, 1954- [Browse]
Format
Book
Language
French
Published/​Created
Paris : Éditions Noir et rouge ; Charleville-Mézières : Terres ardennaises, [2023]
Description
252 pages : illustrations (chiefly color), facsimiles ; 21 cm

Details

Subject(s)
Summary note
"Fortuné est un insurrectionnaliste en paroles mais jamais il ne participera au moindre attentat. Il connaît le risque pris en faisant l'apologie du crime et de la dynamite : la loi sur la presse de 1881 fixe la peine de prison maximale à 2 ans. Les partisans de la violence ne sont pas que des orateurs, certains passent à l'action comme son frère Émile Henry, condamné à mort, alors que Fortuné est lui-même en prison. L'exécution de son frère marque pour Fortuné l'échec de cette pratique de l'insurectionnalisme. Cette première crise existentielle et douloureuse l'amène à renouer avec ce qui fut le fondement de son entrée en politique, les idées fouriéristes de son père, influencées par "Les Équitables Pionniers de Rochdale" (Angleterre). Dès 1844, ils considéraient la coopération comme un modèle qui allait en s'élargissant, de la coopérative de consommation (magasin) au logement et à la production (industrielle et agricole). A partir de 1905, Fortuné fut à l'initiative de la colonie libertaire d'Aiglemont dans les Ardennes. Il entra alors dans une nouvelle période d'action militante : le milieu libre de vie en commun, basé au départ essentiellement sur l'horticulture et l'élevage avicole. La colonie libertaire d'Aiglemont était une expérience entrant pleinement dans la vision éducationniste. Il s'agissait de réaliser une tentative de communisme pour montrer qu'il était possible de vivre dans ce modèle de société. Le but était même de prouver que la multiplication de ces essais, pouvait mener au communisme. Fortuné n'arrivait pas à dominer son autoritarisme et il se rendait compte que l'expérience de cette colonie n'était guère viable pour lui. Il s'orienta alors vers le syndicalisme. Son action dans les Ardennes fut un vrai succès. Le syndicalisme réformiste était en crise car il avait désorganisé les forces syndicales en les transformant en simples supplétifs lors des élections. Il sut proposer une alternative : un syndicalisme de combat indépendant des socialistes. Ces évolutions de Fortuné Henry et d'autres camarades montrent les multiples facettes de leurs personnalités. C'est en grande partie cette capacité d'adaptation du mouvement anarchiste de la fin du XIXe siècle et du début du XXe dont cette biographie est le reflet."--Page 4 of cover.
Bibliographic references
Includes bibliographical references (pages 247-248).
Contents
  • Fortuné Henry, le commis-voyageur de l'anarchie
  • Au prénom du père
  • Fortuné Henry père, dit Henri Fortuné
  • Fortuné Henry rédacteur du Parti ouvrier
  • L'affranchissement de la femme, l'amour libre et la Jeunesse révolutionnaire
  • Premières armes d'un jeune orateur
  • La tournée de conférences de Paul François et de Fortuné dans la région lyonnaise
  • Le grand meeting de la salle du Commerce : Fortuné et la fausse cartouche de dynamite
  • "Poursuivez-moi, condamnez-moi, je veux aller au bagne"
  • La brochure "Ravachol, anarchiste? Parfaitement!"
  • Photo de groupe à Dijon : Fortuné et les Résolus
  • Fortuné pousse une pointe dans les Ardennes
  • Fortuné rattrapé par le comptoir de l'injustice!
  • Le cas Fortuné à la Chambre des députés
  • Fortuné passe par la case prison
  • Fortuné détenu politique à Clairvaux : la construction d'un réseau militant dans les Ardennes
  • Fortuné et Émile Henry : deux conceptions de la propagande par le fait
  • Fortuné Henry, l'animateur de la colonie l'essai d'Aiglemont
  • La promesse à la mère : ne plus s'occuper de politique
  • De la Tunisie à Nouzon (Ardennes) : itinéraires de la maturation d'un projet
  • Fortuné Henry et Franco Dossena fondent une colonie libertaire au lieu-dit Le Gesly dans la forét d'Aiglemont
  • La scission du Pré des Charrettes. Les amours à Aiglemont de la maîtresse d'Aristide Briand avec un "apache"
  • L'arrivée d'Adrienne Tarby : "Je trouvai tout de suite à m'occuper, soignant le linge, faisant la lessive"
  • La campagne de publicité pour la colonie d'Aiglemont
  • Premières dissensions et l'arrivée d'André Mounier
  • 1905, la publication de la première brochure : "Communisme expérimental". Fortuné menace Robrolle avec un revolver
  • L'Essai, sujet de reportages de la presse française et belge
  • Une nouvelle orientation donnée à L'Essai. Fortuné Henry prend du recul
  • Fortuné Henry, le syndicaliste CGT, fondateur du journal le cubilot
  • La crise du syndicalisme dans les Ardennes : le champ est libre pour Fortuné Henry
  • La colonie d'Aiglemont, centre de propagande par les brochures et le journal Le Cubilot.
  • Fortuné Henry devient Jean Prolo
  • Le Cubilot commence à faire parler de lui
  • Le Cubilot, porte-parole des grévistes de Revin, supplante Le Socialiste ardennais
  • Le Cubilot s'oppose au corporatisme des syndicats de métier dans la jeune CGT
  • Le Cubilot, fer de lance des grèves de la métallurgie dans les Ardennes
  • Fortuné Henry, mentor du premier congrès de l'Union des syndicats des Ardennes de la CGT
  • La grève générale à Revin : l'exil des enfants, l'action directe
  • La grève générale de Revin : lutte à outrance contre les "jaunes" et les "renards", la dynamite contre Faure, le principal patron 181 Le Cubilot et Taffet corrigent Domelier, le rédacteur en chef de La Dépêche des Ardennes
  • Une imprimerie à la colonie d'Aiglemont pour tirer Le Cubilot
  • Perquisition à la colonie. Fortuné renoue avec les injures contre toutes les autorités. Taffet arrêté
  • Le Cubilot devient hebdomadaire en fusionnant avec L'Égalité
  • La fin de la grève de Revin et les minorités agissantes
  • Laffaire Matha. Plainte du ministre de la Guerre contre le journal
  • Le Cubilot et "la tyrannie syndicale"
  • La fin du Cubilot
  • Le Communiste remplace Le Cubilot. Le procès de Mounier
  • Fortuné Henry en prison
  • Des proches de L'Essai volent 10 000 francs chez un dentiste. Fortuné Henry quitte la colonie d'Aiglemont et s'installe au parc Saint-Maur
  • La "grève intermittente" de Fortuné Henry : nouvelle étape vers la "grève générale" ?
  • Le lancement de La Mère Peinard. Les déconvenues de Fortuné dans l'appareil de la CGT
  • Fortuné fonde l'imprimerie La Moderne. La CGT en crise
  • La vente aux enchères du bâtiment de la colonie d'Aiglemont
  • L'imprimerie La Moderne inondée, Fortuné devient secrétaire de rédaction du journal du syndicat des terrassiers
  • Le matériel de l'imprimerie La Moderne spolié par un magistrat. Fortuné se reconvertit en puisatier
  • Fortuné Henry fabricant de supports de mitrailleuses durant la Première Guerre mondiale ?
  • Conclusion : Fortuné Henry idéal-type de l'anarchiste ou symbole d'une époque ?
ISBN
9791093784205 ((paperback))
OCLC
1373372882
RCP
N - S
Statement on language in description
Princeton University Library aims to describe library materials in a manner that is respectful to the individuals and communities who create, use, and are represented in the collections we manage. Read more...

Supplementary Information