Économies morales de l'injustice : terrains maghrébins et français / sous la direction de Imed Melliti.

Format
Book
Language
French
Published/​Created
  • Tunis : IRMC ; Paris : Karthala, [2022]
  • ©2022
Description
240 pages ; 24 cm.

Details

Subject(s)
Editor
Series
Biographical/​Historical note
Imed Melliti est professeur de sociologie à l'Université de Tunis El-Manar, et président de l'Association internationale des sociologues de langue française (AISLF). Il s'intéresse depuis 2011 aux "économies morales" et aux sentiments d'injustice en relation avec les dynamiques de recompositions politiques en Tunisie et dans le monde arabe. Il a dirigé un ouvrage collectif intitulé La fabrique du sens. Écrire en sciences sociales (Riveneuve, 2016), et codirigé, avec Hayet Moussa, l'ouvrage Quand les jeunes parlent d'injustice. Expériences, registres et mots en Tunisie (L'Harmattan, 2018).
Summary note
"Issu d'un programme de recherche hébergé par l'IRMC et consacré aux économies morales et aux sentiments d'injustice, cet ouvrage comprend une dizaine de textes nourris de terrains maghrébins et français, avec pour ambition de contribuer modestement à la réflexion actuelle sur les économies morales à partir de perspectives inédites. Il essaie de rendre compte de manière analytique d'un large spectre de sentiments d'injustice indexés sur des situations sociopolitiques différentes, allant du contexte colonial à celui des transitions démocratiques et politiques au Maghreb. Certains des articles qui composent le volume placent au centre de l'analyse les subjectivités des acteurs, leurs compétences critiques et leur aptitude à jouer la partition des principes de justice. D'autres textes exploitent des données d'enquêtes réalisées auprès de collectifs et mettent en lumière diverses manières d'agir et de se mobiliser autour de ces mêmes principes. Qu'il s'agisse d'émeutes "spontanées", de groupes politiques structurés (Action Directe) ou de corporations organisées, de "coordinations" de défense des droits des chômeurs ou d'association de défense de militaires déchus, les enquêtes en question révèlent la capacité des acteurs, individuels ou collectifs, de mobiliser des répertoires idéologiques ou rhétoriques, des dispositifs institutionnels ou des espaces d'opportunités politiques pour tracer la frontière entre le juste et l'injuste et revendiquer des droits à partir d'une certaine définition de la justice."--Page 4 of cover.
Notes
"IRMC" stands for: "Institut de recherches sur le Maghreb contemporain."
Bibliographic references
Includes bibliographical references.
Contents
  • Les sentiments d'injustice : variations sur un thème
  • Justice transitionnelle et sentiments d'injustice au Maroc
  • Réconciliation, réparation et contestation
  • Justice transitionnelle, justice émotionnelle. Les péripéties d'une affaire collective
  • "Ce qui est intolérable, il ne faut pas le tolérer" : sentiments d'injustice et usage de la violence illégale
  • Des inégalités in-justes
  • Critiques ordinaires de l'injustice dans la Tunisie postrévolutionnaire
  • Justice et injustice : du vécu familial aux transpositions institutionnelles et de leurs usages
  • Les "territoires de l'injustice" : regards "décentralisés" des jeunes des marges frontalières tunisiennes
  • Injustices et action collective
  • Affronter l'injustice dans le Sud algérien : travail, territoire, subjectivité
  • L'émeute et le citoyen. Retour sur l'expérience algérienne du "Printemps arabe"
  • Les revendications professionnelles comme exigence de reconnaissance : avocats et outils tunisiens en contexte colonial (1883-1956).
ISBN
9782384090037 ((paperback; : Karthala))
OCLC
1369698512
Statement on language in description
Princeton University Library aims to describe library materials in a manner that is respectful to the individuals and communities who create, use, and are represented in the collections we manage. Read more...
Other views
Staff view