La fabrique de l'histoire de l'Europe : un domaine de recherche entre savoir et pouvoir depuis 1976 en France, en Allemagne et au-delà / Morgane Le Boulay.

Author
Le Boulay, Morgane [Browse]
Format
Book
Language
French
Published/​Created
Rennes : Presses universitaires de Rennes, [2022]
Description
253 pages : charts ; 24 cm.

Details

Subject(s)
Series
Biographical/​Historical note
Morgane Le Boulay est ingénieure de recherche CNRS au laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (SAGE) à Strasbourg. Ce livre est issu de sa thèse, réalisée en cotutelle à l'université Paris Dauphine et à l'université Humboldt de Berlin.
Summary note
"Depuis une trentaine d'années, nombre d'historiens issus de différents courants historiographiques tentent d'écrire l'histoire de l'Europe. Plusieurs visions de cette histoire s'affrontent ainsi dans le monde scientifique, mais aussi dans l'espace public, comme le montre notamment la controverse concernant l'"héritage chrétien" de l'Europe. Si les relations étroites entre les spécialistes de l'intégration communautaire et la Commission européenne ont déjà été étudiées, peu de travaux examinent les relations entre les différentes lectures de l'histoire de l'Europe et leurs promoteurs. C'est l'objet de cet ouvrage. Celui-ci contribue ainsi à la sociologie des savoirs. Il montre comment la construction européenne concourt à transformer les pratiques des historiens et à redéfinir les rapports de force au sein de leur discipline. Il met en outre en évidence l'évolution récente des systèmes de financement de la recherche et les effets de l'essor des appels à projets. Cet ouvrage contribue aussi à la sociologie politique de l'Europe. Il montre comment, inversement, la science historique concourt à façonner l'Europe et ses représentations, et interroge la singularité de la construction symbolique de l'UE par rapport à celle des États-nations. En se focalisant sur les projets impliquant des historiens français et allemands, il étudie en particulier le rôle des organisations européennes (UE et Conseil de l'Europe), des États-nations et des acteurs privés nationaux."--Page 4 of cover.
Notes
Originally presented as the author's thesis (doctoral)--Paris 9, 2014.
Bibliographic references
Includes bibliographical references (pages 235-247).
Contents
  • Pt. 1. Les conditions de formation du sous-champ de recherche consacré à l'histoire de l'Europe (de 1976 à la fin des années 1980)
  • La naissance de l'histoire de l'intégration européenne. Un partenariat entre historiens et commission européenne
  • Le début des études européennes : un espace de recherche avec peu d'historiens
  • Le Collège d'Europe : un établissement spécifique pour former une élite européenne
  • Les universités nationales comme lieux de transmission d'un "esprit européen '
  • La formation d'un nouveau domaine de recherche : l'histoire de l'intégration européenne
  • Les débuts de l'histoire de l'intégration européenne d l'Institut universitaire européen
  • Le Groupe de liaison auprès de la Commission européenne
  • La suprématie de l'histoire politique de l'intégration aux yeux de la Commission européenne
  • Un récit alternatif est-il possible ? l'histoire socioculturelle de l'Europe en peine de soutien
  • Écrire une histoire de la civilisation européenne ?
  • Deux tentatives inabouties
  • Une première initiative, franco-allemande
  • Un second projet, désireux de fédérer des historiens "de tous les pays d'Europe"
  • Pour une Europe des peuples et de la culture
  • Transmettre un héritage historique commun ?
  • Une idée qui peine à s'imposer
  • La place marginale de l'histoire dans les politiques éducatives européennes
  • La notion d'héritage historique européen dominée par l'histoire de l'intégration
  • Pt. 2. Les reconfigurations du sous-champ de recherche consacré à l'histoire de l'Europe (depuis la fin des années 1980)
  • Entre consolidation et éclatement. L'essor de l'histoire de l'Europe de la fin des années 1980 la fin des années 1990
  • La recherche des origines de l'Europe, désormais promue par des acteurs politiques, scientifiques et privés
  • Les coopérations internationales au service d'une histoire de l'Europe dans la longue durée
  • Une institutionnalisation au sein des universités et du monde de l'édition
  • L'histoire n européenne" existe-t-elle ?
  • Une controverse lancée par des contemporanéistes français
  • L'histoire de l'intégration européenne concurrencée par d'autres approches de l'Europe contemporaine
  • Un élargissement des perspectives pour comprendre la coopération européenne
  • Une concurrence ancrée au sein des universités et du monde de l'édition
  • Le dilemme des pionniers de l'histoire de l'intégration européenne : ouverture thématique ou spécialisation ?
  • Une reconfiguration à la croisée des champs scientifique, politique et économique
  • Entre consolidation et éclatement
  • La multiplication des promoteurs de l'histoire de l'Europe
  • Fonder une "histoire européenne" : un enjeu scientifique, politique, économique, mais aussi disciplinaire
  • L'essor des politiques européennes de la mémoire et ses effets depuis la fin des années 1990
  • L'accès de l'histoire (de l'Europe) aux PCRD : l'ère des appels à projets
  • L'essor des lectures officielles de l'histoire de l'Europe et des controverses publiques
  • Controverses autour de la quête des" racine" de l'Europe
  • Controverses autour de l'héritage chrétien de l'Europe
  • Controverses autour de politiques relative aux traumatismes de !histoire de l'Europe
  • Une distanciation à l'égard de l' "histoire européenne"
  • Nouvelles pistes de recherche
  • L'histoire de l'intégration européenne, entre crise et renouvellement
  • La fin des relations étroites ente le Groupe de liaison et la Commission européenne
  • Les difficultés de l'histoire traditionnelle de l'intégration européenne dans le champ académique
  • Un renouvellement de l'histoire de l'intégration européenne ?
ISBN
9782753583726 ((paperback))
OCLC
1329223874
Statement on language in description
Princeton University Library aims to describe library materials in a manner that is respectful to the individuals and communities who create, use, and are represented in the collections we manage. Read more...
Other views
Staff view