Émile Espérandieu (1857-1939) : un archéologue entre institution militaire et monde académique / Marianne Altit-Morvillez ; préface, Alain Schnapp.

Author
Altit-Morvillez, Marianne [Browse]
Format
Book
Language
French
Published/​Created
Drémil Lafage : Éditions Mergoil, 2021.
Description
337 pages : illustrations (chiefly color), maps (some color), plans, facsimiles ; 25 cm.

Details

Subject(s)
Series
Archives & histoire de l'archéologie ; 4
Summary note
"Jeune officier sorti de Saint-Cyr, Emile Espérandieu (1857-1939) découvre en Tunisie l'épigraphie romaine en 1883. Par les contacts qu'il développe au sein des sociétés savantes et par ses publications régionales, il acquiert une certaine légitimité aux yeux du monde savant, renforcée par sa succession à la direction de la Revue épigraphique du Midi de la France d'Auguste Allmer, mais aussi par sa participation au Corpus Inscriptionum Latinarum. Devenu spécialiste du monde gallo-romain, soutenu par Salomon Reinach, René Cagnat et Camille Junon, le commandant Espérandieu est chargé du Recueil des bas-reliefs de la Gaule en 1903, oeuvre monumentale qu'il mène à terme grâce à ses réseaux français et allemands. Enfin, c 'est avec le chantier d'Alésia, devenu un lieu d'enjeux scientifiques et politiques, que sa réputation d'archéologue de terrain s'affirme de manière définitive. L'étude des archives conservées au Palais du Roure à Avignon, en particulier sa correspondance scientifique, permet d'appréhender la construction de sa carrière scientifique, mais aussi, à partir d e s on parcours exemplaire, d'analyser les interactions sociales et les pratiques savantes au sein des réseaux archéologiques métropolitains de son temps."--Page 4 of cover.
Bibliographic references
Includes bibliographical references (pages 297-329) and index.
Contents
  • Remerciements
  • Préface (Alain Schnapp)
  • Préambule (Louis Millet)
  • L'ultime demeure : le Palais du Roure
  • Introduction
  • La correspondance d'Espérandieu : essai de présentation
  • Les documents biographiques dans les archives du Palais du Roure
  • La biographie et la correspondance
  • L'apport historiographique de la correspondance
  • 1. Quand un militaire devient épigraphiste
  • Découverte de l'épigraphie en Tunisie
  • Premières rencontres : Bernard Roy, le P. Delattre
  • Un rapport épigraphique remarqué
  • Les conseils, l'idée d'une publication : le début du réseau
  • Intégrer les réseaux et publier des corpus régionaux
  • Se positionner dans le paysage épigraphique à la fin du XIXe siècle
  • Des publications épigraphiques
  • Apprendre la méthode, chercher une légitimité
  • Développer le réseau
  • De la méthode en épigraphie et de l'édition
  • La recherche de légitimité : les cachets d'oculistes
  • La légitimité enfin acquise
  • Allmer, un épigraphiste indépendant
  • La Revue épigraphique : poursuivre l'oeuvre d'Allmer
  • L'inscription de dédicace de la Maison Carrée de Nîmes
  • Le CIL et les érudits allemands
  • 2. Le Recueil des bas-reliefs de la Gaule, une fabrique éditoriale
  • Un recueil attendu
  • L'origine de l'idée d'un corpus
  • Une origine en interne ?
  • Une nomination préparée au sein du réseau
  • Les objectifs scientifiques du recueil
  • Formalisation des notices et utilisation des photographies
  • Une chronologie longue
  • Le financement de la recherche
  • La recherche des bas-reliefs, les correspondants
  • Le processus de travail dans la correspondance
  • Interprétations
  • Remerciements et échanges
  • L'édition du Recueil
  • Les problèmes de mise en page
  • La gravure des clichés
  • L'impression des volumes
  • La réception de l'oeuvre
  • Félicitations : pertinence des photos et des notices
  • Fortune de l'oeuvre
  • Reconnaissance officielle, une légitimité recherchée
  • Le sort de la collection de photographies
  • 3. Un officier devenu archéologue, ad majorem Alesii gloriam
  • La rivalité au coeur des fouilles d'Alésia : enjeux scientifiques et patrimoniaux
  • Logique de réseau : la nomination d'Espérandieu à Alésia
  • Une stratégie de communication
  • Un lieu qui trouve sa vocation touristique
  • Aménagements pour faciliter la visite du site
  • Subventions publiques
  • Les terrains
  • La protection des structures découvertes
  • Le musée de la Société de Semur à Alise
  • La promotion du site par les produits dérivés
  • Le différend opposant le Dr Simon au commandant Espérandieu
  • De la méthode d'Espérandieu en fouilles
  • Les attentes scientifiques du chantier
  • Détermination des résultats
  • Comment Espérandieu modifie ses hypothèses
  • De l'ancienneté du site.
ISBN
9782355181160 ((paperback))
OCLC
1255183675
Statement on language in description
Princeton University Library aims to describe library materials in a manner that is respectful to the individuals and communities who create, use, and are represented in the collections we manage. Read more...
Other views
Staff view