Génération Podemos : sociologie politique d'un parti indigné / Mathieu Petithomme.

Author
Petithomme, Mathieu [Browse]
Format
Book
Language
French
Published/​Created
Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2021.
Description
311 pages : illustrations, maps, charts ; 24 cm.

Details

Subject(s)
Series
Summary note
"Podemos, un parti de gauche radicale né en 2014 dans le sillage du mouvement des indignés, a réussi à accéder au pouvoir en 2020 en formant le premier gouvernement de coalition depuis la fin de la Seconde République. Comment expliquer le succès d'une organisation qui joue désormais un rôle central dans la vie politique espagnole ? En s'appuyant sur des entretiens avec des militants et des observations participantes lors d'assemblées et de meetings à Valence, Cadix et Madrid de 2014 à 2017, l'auteur montre que sa trajectoire est liée à l'essor d'une nouvelle génération militante issue des classes moyennes et populaires urbaines. Première monographie exhaustive de l'organisation partisane espagnole, ce livre insiste en outre sur des éléments méconnus : influences intellectuelles et trajectoires militantes des fondateurs; rôle de La Tuerka, une émission de télévision créée par Pablo Iglesias en 2010, dans la professionnalisation de la communication politique; profils des cadres et des militants; sociologie de ses électeurs; analyse de son programme ou encore des politiques publiques locales menées par le parti."--Page 4 of cover.
Notes
"ISSN 1281-6116" on page 6 corresponds to another series.
Bibliographic references
Includes bibliographical references (pages 295-303).
Contents
  • Avant-propos : Le "phénomène" podemos vu par une famille espagnole
  • Introduction : De l'indignation à la genèse partisane dans le contexte de la crise
  • L'élite dirigeante influences intellectuelles et trajectoires militantes des fondateurs
  • Pablo Iglesias : de l'extrême gauche italienne à l'altermondialisme
  • Une filiation militante
  • Le Partita Comunista Italiano et le sorpasso
  • Toni Negri et le pouvoir constituant de la multitude
  • L'altermondialisme, les Tute Blanche et l'action collective communicative
  • Juan Carlos Monedero : de la "révolution bolivarienne" à la politisation des "gens honnêtes"
  • Le chavisme et la possibilité d'un changement social radical par la voie démocratique
  • La critique des limites de La démocratie représentative
  • Inigo Errejôn : du mouvement "national-populaise" en Bolivie à Laclau et Gramsci
  • L'étude du gouvernement du MAS d'Evo Morales
  • Les influences de Gramsci et de Laclau de l'hégémonie au populisme
  • Chantal Moufle et la démocratie radicale
  • Le tuerka et la professionnalisation d'une communication politique
  • "Les gens militent dans les médias" : une stratégie d'entrée en politique par la télévision
  • La gauche alternative et l'outil audiovisuel
  • Une professionnalisation progressive
  • Des mouvements sociaux à l'émergence d'un nouveau discours
  • De la lutte de rue à la recherche du sens commun
  • Débattre avec les conservateurs
  • Politiser le discours médiatique
  • De la critique des élites à celle du système politique
  • Plaidoyers pour une démocratie radicale
  • Une école de communication politique
  • Réinventer le format de la tertulia
  • L'émergence d'un leadership médiatique
  • "Hypothèse podemos" : du diagnostic théorique à la genèse partisane
  • Utiliser une fenêtre d'opportunité grâce à la réflexion théorique
  • Un diagnostic politique détaillé
  • "Altérer l'échiquier politique" : la genèse d'une hypothèse
  • Premières expériences électorales et frustrations
  • Le constat de l'impossible rénovation d'Izquienia Unida
  • À la conquête de "l'écoestème galicien : la campagne d'Alternativa Galega de Esquerda
  • L'assaut électoral : la campagne des européennes de 2014
  • " Rebattons les cartes : du manifeste au parti
  • Un programme participatif et anti-austérité
  • L'usage des réseaux sociaux et de l'Internet : un parti 2.0e
  • Des interventions télévisées percutantes
  • Une organisation interne sous tension : du mouvement citoyen au parti traditionnel
  • Autogestion, horizontalité et démocratie participative : les produits d'appel d'un" mouvement citoyen"
  • Des assemblées de rue aux" cercles de base
  • La sélection des candidats par des primaires ouvertes
  • Les enjeux de l'institutionnalisation partisane
  • Les premières critiques intenses lors de l'élection de "l'équipe technique
  • Le congrès constituant de Vistalegre : devenir un parti
  • L'essor de la verticale du pouvoir
  • Au-delà des apparences : un parti très centralisé et personnalisé
  • L'élaboration contestée des listes des législatives : les limites de la démocratie interne
  • Des pratiques à l'épreuve des faits : référendums, rémunération et transparence
  • Des consultations militantes fréquentes
  • L'enjeu de la limitation de la rémunération des élus
  • L'essor de luttes idéologiques et de pouvoir
  • L'affrontement pour le contrôle du conseil citoyen de la communauté de Madrid, prélude à la scission de Mis Madrid
  • Le congrès Vistalegre H de 2017 : de l'horizontalité à la démocratie plébiscitaire
  • 5. Une génération indignée ?
  • Un parti à la confluence d'espaces de socialisation politique
  • De la "Fakul" à Contrapoder : Complutense, un espace clé de socialisation militante
  • "La Tuerka est notre parti" : du journalisme critique au militantisme politique
  • Une élite des mouvements sociaux
  • Lzquierda Anticapiralista et l'importance d'une structure organisationnelle
  • Qui sont les membres du conseil citoyen ?
  • Une analyse des profils des cadres de Podemos
  • Du "précariat à l'engagement militant
  • Des profile, mieux insérés dans la vie active à l'influence plus limitée
  • Des élites universitaires en retrait des positions de pouvoir
  • La rétribution de l'engagement militant local
  • La cooptation de "personnalités" issues de la société civile
  • Qui sont les militants de Podemos ?
  • La politisation de la jeunesse précaire
  • Des socialistes désabusés
  • Le rejet de l'austérité et de la corruption
  • Nouveaux militants et abstentionnistes
  • Podemos est-il un parti populiste ?
  • Le choix d'un discours transversal est-il une marque de populisme
  • De l'appel au peuple à la défense des cluses populaires : une frontière ténue
  • La transversalité en question
  • Le populisme, de la disqualification de l'adversaire au renversement du stigmate
  • L'influence idéologique initiale des gauches latino-américaines
  • Disqualifier l'adversaire : construire "l'ennemi populiste"
  • Renverser le stigmate
  • Le programme politique de Podemos est-il "populiste" ?
  • Du radicalisme initial à la modération
  • "Socialisme hétérodoxe" et quête de crédibilité
  • Une stratégie de compétition ambitieuse : devenir un parti pivot de la gauche
  • De la stratégie populiste à la conquête de la gauche et du pouvoir
  • Conquérir l'espace politique de la gauche alternative
  • La politisation du mouvement citoyen"
  • Podemos face à ses concurrents
  • Prétendre conquérir le pouvoir : une rapide transformation électoraliste
  • Incarner la nouvelle politique" contre Ciudadanin et la" modernisation conservatrice"
  • Disputer le leadership de la gauche au PSOE : dynamiques de coopération et de compétition
  • Un parti en "campagne permanente"
  • L'échec de Catalunya Si Que es Pot lors des élections régionales catalanes
  • La stratégie de campagne des législatives de décembre 2015
  • Du blocage politique à l'opposition
  • Qui sont les électeurs de Podemos ?
  • Un contexte de désenchantement et de fragmentation politique
  • Les électeurs espagnole après la crise : l'évolution des intentions de vote
  • Un parti et un dirigeant clivants
  • Les électeurs de Podemos lors des européennes de 2014
  • La distribution territoriale du vote : l'émergence d'une nouvelle force politique nationale
  • Le" profil" de l'électeur de Podemos : un vote indigné et transversal
  • Une radicalisation de l'électorat de gauche ?
  • Quel socle électoral pour Podemos?
  • La brèche générationnelle
  • Du parti des indignés au parti des classes populaires ?
  • Les femmes, un talon d'Achille
  • L'enjeu de la fidélisation électorale
  • Les gauches alternatives à l'assaut des villes : les politiques publiques des "mairies du changement"
  • Les gauches alternatives au pouvoir dans les villes : les configurations distinctes d'un même "soufflé" électoral
  • Des métropoles symboliques : du laboratoire d'alliances au renouvellement des projets urbains
  • Madrid et la rupture tranquille
  • Barcelone : du volontarisme aux difficultés
  • Le pacte de la Nau de Valencia : un modèle pour les gauches ?
  • Les succès et les difficultés du gouvernement en minorité, de la Galice à l'Andalousie
  • Saint Jacquesde Compostelle : les marées citoyennes" au pouvoir
  • La Corogne : faire face à la Xunta et au gouvernement conservateur
  • Saragosse : de la difficulté de l'isolement politique
  • Cadix : Gouverner a gauche dans une ville en crise.
ISBN
9782753579705 ((paperback))
OCLC
1279034585
Statement on language in description
Princeton University Library aims to describe library materials in a manner that is respectful to the individuals and communities who create, use, and are represented in the collections we manage. Read more...
Other views
Staff view

Supplementary Information