Justice et réconciliation dans le Maghreb post-révoltes arabes / sous la direction de Éric Gobe.

Format
Book
Language
French
Published/​Created
  • Tunis : IRMC ; Paris : Karthala, [2019]
  • ©2019
Description
419 pages : illustrations ; 24 cm.

Details

Subject(s)
Editor
Series
Hommes et sociétés [More in this series]
Summary note
"Ces dernières années, pour gérer les séquelles et les contentieux hérités de guerres civiles ou de régimes autoritaires, de nombreux gouvernants ont été conduits à mettre en place une justice dite "transitionnelle". Dans la conception standard des Nations unies, cette dernière renvoie à la mise en oeuvre de pratiques diverses visant in fine à créer les conditions d'une réconciliation nationale et d'une stabilisation démocratique dans des pays sortant d'épisodes de violence politique. Plus précisément, la démocratisation des régimes politiques est présentée par les promoteurs de la justice transitionnelle comme la garantie d'une non-répétition des violations des droits humains. Dans ce cadre, la réforme de la justice apparaît comme une condition indispensable à l'indépendance de l'appareil judiciaire et au droit des justiciables à un procès équitable. Pas loin de dix ans après le déclanchement des révoltes arabes, qu'en est-il de la réforme de la justice et de la mise en oeuvre de la justice transitionnelle sur la rive sud de la Méditerranée ? Les auteurs de cet ouvrage apportent des réponses contrastées à cette interrogation. L'Algérie gère les effets de la "guerre civile" en faisant appel à une grammaire de la réconciliation et de la justice qui renvoie aux caractéristiques de l'autoritarisme de son régime politique. L'Égypte, quant à elle, apparaît comme le pays d'une révolution avortée, rapidement repris en main par une armée n'ayant pas renoncé à exercer le pouvoir. Au Maghreb, seuls deux États ont mis en place une justice transitionnelle, le Maroc et la Tunisie. Toutefois, son institutionnalisation ne signifie pas nécessairement l'émergence d'un pouvoir judiciaire autonome, ni l'assurance pour le justiciable de voir ses droits à un procès équitable respectés. Les contributeurs de l'ouvrage insistent sur le fait que l'application des normes de justice transitionnelle et la mise en oeuvre des réformes judiciaires ont partie liée, par-delà les discours qui les promeuvent, avec les recompositions politiques des pays du Sud de la Méditerranée."--Page 4 of cover.
Notes
"IRMC" stands for: "Institut de recherche sur le Maghreb contemporain."
Bibliographic references
Includes bibliographical references.
Contents
  • Introduction. De la circulation des standards et des modèles internationaux : justice transitionnelle et justice ordinaire au Maghreb et en Égypte
  • De la circulation des normes et modèles internationaux : justice transitionnelle et politique de réconciliation au Maghreb et en Égypte
  • La justice transitionnelle et la "cause" des victimes : les espaces publics de la construction d'une catégorie
  • La polémique du "Livre noir des journalistes". La justice transitionnelle tunisienne à l'épreuve de la polysémie démocratique
  • L'Instance équité et réconciliation et le problème de l'exhumation. Commémoration, deuil et vérité
  • Entre participation et gouvernance. Sur la genèse de la réparation communautaire au Maroc
  • Usages sociaux de la justice transitionnelle en Tunisie : à qui profite le statut de "région-victime" ?
  • Les commissions Vérité ou les apories de la réconciliation : le cas tunisien
  • Justice transitionnelle, justice rétributive et réconciliation : le cas de la Tunisie
  • La justice transitionnelle en Tunisie : l'Instance vérité et dignité entre loi et pratique
  • Médias et justice transitionnelle en Tunisie : effets de mémoire et construction nationale.
  • La gestion autoritaire de la justice transitionnelle en Tunisie : les projets présidentiels de réconciliation
  • Algérie et Égypte : une réconciliation sans justice transitionnelle ?
  • La politique de réconciliation en Algérie : déni et célébration de la violence
  • Égypte : quelle justice pour quelle transition ?
  • Réformer la justice au Maghreb : entre promotion des standards internationaux et pratiques autoritaires
  • De quoi la réforme de la justice est-elle le nom ? Substitut aux changements politiques ou condition de l'ouverture démocratique ?
  • Une réforme incrémentale. Référentiels et transformations de la politique judiciaire dans le Maroc post-printemps arabes
  • Les mesures participant de la réforme de la justice en Algérie depuis janvier 2011
  • Tunisie : un juge administratif en révolution
  • Quel modèle de justice pour les professionnels du droit ?
  • Action collective et revendications réformatrices
  • L'action collective du Club des magistrats du Maroc : de la "dissidence" à l'"inclusion".
ISBN
  • 9782811126957 ((paperback : Karthala))
  • 2811126953
OCLC
1347199133
Statement on language in description
Princeton University Library aims to describe library materials in a manner that is respectful to the individuals and communities who create, use, and are represented in the collections we manage. Read more...
Other views
Staff view