André Gorz, une philosophie de l'émancipation / Françoise Gollain.

Author
Gollain, Françoise [Browse]
Format
Book
Language
French
Published/​Created
  • Paris : L'Harmattan, [2018]
  • copyright 2018
Description
334 pages ; 24 cm.

Details

Subject(s)
Series
Summary note
"Françoise Gollain retrace avec érudition le développement, sur cinquante années, de l'oeuvre d'André Gorz, théoricien de l'écologie politique et critique du travail. Elle en restitue l'unité et la cohérence qui lui viennent de son enracinement dans la phénoménologie existentialiste. Dans une double fidélité à Sartre et à Husserl, Gorz a développé une philosophie appliquée mettant l'analyse fine des réalités socio-économiques au service d'un impératif éthique, celui de vouloir ce que l'on fait et de voir le bout de ses actes, dont l'exigence d'autonomie est l'autre nom. Son attachement à la problématique de l'expérience vécue et à l'idée du sujet défini comme liberté à la fois inachevée et irrépressible a été l'instrument d'un dialogue ininterrompu avec Marx. Étranger au marxisme vulgaire et critique du productivisme, il a fondé son utopie concrète sur le principe marxien du "libre développement des individualités". L'auteure montre ainsi comment ce penseur visionnaire s'est efforcé de débusquer les possibilités d'émancipation sociale tapies dans les mutations du présent. Voici un ouvrage de référence pour toute étude sérieuse de cette figure singulière de l'anticapitalisme contemporain."--Page 4 of cover.
Bibliographic references
Includes bibliographical references (pages 323-328) and index.
Contents
  • Introduction. Une philosophie appliquée et sensible -- Marx à travers Sartre -- Une approche non déterministe de l'émancipation -- Propos et structure de l'ouvrage -- Pt. 1. L'enracinement existentialiste -- Nécessité et liberté. L'homme au principe des valeurs -- Le contexte intellectuel. Un marxisme humaniste et existentialiste -- Premières explorations philosophiques -- Pluralité et hiérarchisation des valeurs -- Liberté, nature et corporéité -- Vérité, sens (vécu) et projet -- De l'universel au singulier et retour. La conversion existentielle -- Une autobiographie constitutive -- Un choix de non-identification et d'abstraction -- Le choix de la vie et de l'engagement par l'écriture -- L'intellectuel, un traître -- L'Histoire et son sujet ou le cogito moral -- Anti-naturalisme et réalisme de l'utopie -- Aliénation, auto-engendrement et éthique du faire -- Subjectivation du sens de l'histoire ou la vocation morale du prolétariat -- Une première critique de l'hétérodétermination -- Le pratico-inerte ou l'inertie du social -- Le socialisme pour rétablir le règne de l'humain -- La bagnole et l'aliénation des besoins en général -- Conditionnement et marché de la personnalité -- Pt. 2. Du pouvoir ouvrier a l'écologie politique -- Les hommes ne sont pas des choses -- Un front de la radicalité humaniste -- L'opposition aux figures du structuralisme -- Sciences sociales et réflexivité -- Les besoins encore. Critique du travail et du modèle d'accumulation -- La thèse erronée de l'embourgeoisement -- "Au-delà des sous" ou la critique du productivisme -- Une double aliénation. Travail et consommation -- Pouvoir ouvrier et stratégies politiques de transformation -- L'influence italienne. Une libération dans le travail et le loisir -- La praxis-sujet -- Une conception anti-utilitariste de l'éducation et de la culture -- Le futur dans le prolongement du présent ou la réalisation du sens -- La critique des outils. Vers l'idéal d'autonomie -- Le facteur subjectif. Un refus radical du travail -- Critique de la division du travail -- Un non-déterminisme réaffirmé -- Critique du gigantisme des outils et de la technocratie -- Anti-industrialisme et promotion des pratiques sociales autonomes -- Une écologie d'emblée politique -- Changer d'abord la vie -- Dépossession et réappropriation. L'exemple de la médecine et de l'école -- Critique de la croissance et de la fiction de la pauvreté -- Combat anti-technocratique et écosocialisme -- Suraccumulation et crise écologique -- Pt. 3. Hétéronomie et autonomie -- Adieux au prolétariat de Marx... et de Gorz -- Le sujet problématique de l'histoire -- Gorz contre lui-même ou l'impossible appropriation du travail -- La société comme grande machine -- Le prolétaire comme décalque du capital -- Un sujet possible et composite de l'émancipation -- Sortir de la société salariale à la faveur de la révolution micro-électronique -- La crise de la valeur ou l'ère des apparences -- Pour une décroissance productive -- Anti-déterminisme et utopie concrète. L'abolition du travail -- Le schème binaire -- Autonomie et hétéronomie -- Les trois niveaux d'existence sociale
  • Pouvoir personnel et pouvoir fonctionnel -- Un Marx contre l'autre -- Pt. 4. Critique de la raison économique -- Les limites de la rationalisation -- Le socialisme comme assignation de limites et horizon de sens -- De l'intégration fonctionnelle à la désintégration sociale -- Parachever la modernité et réinstituer la norme du suffisant -- Sujet et monde vécu vs système et socialisation -- Weber, Habermas, Illich et Sartre -- Contre Habermas, une conception phénoménologique du monde vécu -- Avec Touraine, un combat pour le sujet comme fondement de la subversion -- État, communauté, société. Pour le politique -- Les raisons de l'échec des socialismes historiques -- Critique des utopies communautaires et libertaires -- Entre matérialité et moralité ou la structure bipolaire du politique -- L'écologie comme défense du monde vécu vs l'anti-politique -- Démocratie associative et fonction étatique -- Du travail au sens moderne -- Invention du travail et domination de la rationalité économique -- Travail-emploi vs travail au sens anthropologique -- Intégration fonctionnelle vs collaboration volontaire -- Critique de la nouvelle utopie du travail -- Taxinomie des activités humaines -- Les activités marchandes -- Défense des activités non marchandes et critique de la néo-domesticité -- Critique de la salarisation du travail domestique féminin -- L'utopie d'une société de culture -- Vers une société du temps libéré -- Politique du temps. Le syndicalisme interpellé -- Distribuer le revenu et partager le travail, ou la critique de l'allocation universelle -- Pt. 5. Pour une société de l'intelligence -- Mutation postfordiste et subjectivité -- Le général intellect et le tournant immatériel du capitalisme -- De la production de soi à l'entreprise du soi -- Le conflit central. L'autonomie de l'autonomie -- Contre la centralité fantomatique du travail, civiliser la figure du précaire -- La crise de la valeur -- L'abolition planétaire du travail, source de la valeur -- La critique de la forme valeur -- Capital fictif, rentes de monopole et production du consommateur -- Valeur et richesse -- Savoirs et connaissances -- Outils et acteurs de la coopération -- L'expérience de la coopération à l'ère informationnelle -- Les dissidents du numérique ou la production de soi libérée -- Les coopératives communales d'autoproduction. Une sortie high-tech de la société salariale au niveau mondial -- Revenu garanti. Vers l'inconditionnalité -- Pour un revenu véritablement inconditionnel dans les intermittences du travail -- L'instrument de l'exode de la société de travail et de la marchandise -- Un revenu au-delà de la forme argent -- Défense du sens, défense du sujet. Contre le post-humanisme -- Cybernétique et théorie des systèmes -- Les hétérotechniques ou la collusion de la science et du capital -- Pour un concept élargi de l'intelligence -- Conclusion. Un écologiste marxiste et existentialiste -- Anthropocentrisme et écologie de la sensibilité. Une nature intérieure et extérieure -- Anticapitalisme et écologie. Les limites internes et externes -- Travail abstrait et travail immatériel. Un marxisme pluriel -- Bibliographie et sources -- Ouvrages d'André Gorz
  • Articles et entretiens d'André Gorz -- Manuscrits et correspondance d'André Gorz -- Index des noms.
ISBN
9782343142074 (pbk.) :
OCLC
1028087229
Other views
Staff view

Supplementary Information