La prise des Tuileries et le sacrifice de la Garde suisse : 10 août 1792 / Alain-Jacques Czouz-Tornare ; préface de Jean Tulard, de l'Institut.

Author
Czouz-Tornare, Alain-Jacques [Browse]
Format
Book
Language
French
Published/​Created
  • Paris : SPM, 2017.
  • copyright 2017
Description
313 pages : illustrations ; 24 cm.

Details

Subject(s)
Writer of preface
Series
Summary note
"Résultat de plusieurs années de recherches dans les archives helvétiques et françaises, cet ouvrage saisissant appréhende, sous l'angle inédit des Gardes suisses qui en ont été les derniers défenseurs, la chute de la monarchie. Loin des habituelles manipulations idéologiques dont il a fait régulièrement l'objet par les différentes écoles historiques et tous les camps politiques, ce moment fondateur de la Révolution française est présenté sous un jour nouveau. Dans sa préface, le professeur Jean Tulard, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, n'hésite pas à écrire que : "La belle étude que vous allez lire sur le sacrifice de la Garde suisse (...) apporte, à l'aide d'une masse importante de documents inédits, une vision renouvelée du 10 août 1792, qui périme les ouvrages classiques d'Albert Mathiez et Marcel Reinhard. La conclusion du brillant historien franco-suisse modifie notre vision de ce tragique événement." Nul ne sort indemne de cette histoire qui voit les révolutionnaires attirer les Suisses dans un véritable piège pour en finir une fois pour toutes avec un Louis XVI qui s'est caché derrière ses habits rouges tel un torero figé derrière sa muleta. Ce sera le plus grand tournant de la Révolution française."--Page 4 of cover.
Bibliographic references
Includes bibliographical references (pages 257-277) and index.
Contents
  • Préface de Jean Tulard -- Introduction -- Que s'est-il passé le 10 Août ? -- A chacun son rôle -- Un cousin de Benjamin Constant témoigne -- La disproportion des forces en présence -- La veillée d'armes -- La dernière revue de Louis XVI -- Déclenchement des premiers tirs -- Attaque et contre-attaque -- Coup de théâtre à l'Assemblée -- Les Suisses livrent un combat désespéré -- Du combat au massacre : "Qu'un sang impur abreuve nos sillons !" -- Retour en arrière : comment en est-on arrivé là ? -- Le service auxiliaire de France -- Un ami de trois siècles -- Le sens d'une alliance sans cesse renouvelée -- Effectifs des troupes suisses en France à la veille de la Révolution -- Contenu des capitulations militaires -- Un corps de prestige et un passage obligé pour les élites suisses -- Un service de France à réformer au plus vite -- CRS pour : corps royal suisse de sécurité -- Fonction et fonctionnement du colonel des Gardes suisses -- Un pilier de l'Ancien Régime en France et en Suisse et un symbole du savoir-faire suisse -- Composition du régiment des Gardes suisses -- Le dernier argument du roi -- Les soldats suisses pris dans la Révolution française -- Au coeur de la tourmente révolutionnaire -- Des régiments essentiellement utiles sur le plan de la sécurité intérieure -- Une présence contre-productive -- Un 10 août qui se passe bien : les Suisses de la Bastille le 14 juillet 1789 -- Les troupes suisses sur sol français contribuent au maintien de l'état de droit -- Les signes de faiblesse du régiment des gardes suisses -- Reprise en main du service de France par le lieutenant général d'Xffry -- Luttes au sommet pour le contrôle des gardes suisses -- Place des Gardes suisses lors des grandes journées révolutionnaires -- Les journées d'octobre 1789 -- Un dilemme : au service du roi ou au service de France ? -- Les Suisses à la Fête de la Fédération -- Les effets différés de la première Fête de la Fédération -- L'affaire de Nancy, un dommage collatéral de la Fête de la Fédération -- De la journée des poignards à la fuite du roi -- Une présence de plus en plus contestée -- Un régiment en position d'attente -- De la bonne utilisation des troupes suisses -- La non-participation des Suisses à la fuite du roi à Varennes : pourquoi le roi ne s'est-il pas enfui avec sa Garde suisse ? -- Le maintien du service auxiliaire de France -- Les frères du roi tentent de priver Louis XVI de ses Suisses -- La position attentiste de Louis-Auguste-Augustin d'Affry : préserver l'alliance franco-suisse à tout prix -- L'isolement du régiment des Gardes suisses en 1792 -- Un signe avant-coureur : le désarmement du régiment d'Ernst à Aix-en-Provence en février 1792 et ses conséquences -- La place des galériens suisses de Châteauvieux -- La première fête de la Liberté à Paris, le 15 avril 1792 -- Le maintien du service militaire des Suisses en France -- Les projets de dissolution ou d'envoi aux frontières -- Le refus des régiments suisses-de ligne de participer activement à l'effort de guerre -- L'inaction de la Diète des cantons suisses -- Un service de France laissé à l'abandon par les Suisses -- Un régiment divisé, affaibli et en sursis
  • L'absence et le départ de nombreux officiers -- La chute des Suisses et de la monarchie en été 1792 -- Le licenciement de la garde constitutionnelle : les suisses désormais en première ligne -- La journée du 20 juin 1792 -- Le piège se referme sur les Suisses -- Les Suisses catalyseurs involontaires du mécontentement -- Un régiment plus divisé qu'il n'y paraît -- Les précautions prises par d'Affry -- L'arrivée de quelques jeunes officiers idéalistes -- La croyance au miracle du côté des royalistes -- Le soulèvement de Paris lors de la journée du 10 Août -- les derniers préparatifs -- L'envoi d'un détachement en Normandie début août 1792 -- La journée du 10 Août : tout sauf une surprise -- Pétion attire les Suisses à Paris -- Un fait méconnu : l'espionnage des Tuileries par des suisses -- Des Suisses du côté des révolutionnaires : la lettre dénonciatrice du 8 août 1792 -- La famille royale se réfugie à l'assemblée -- L'abandon de l'état-major -- Les raisons d'une si faible défense -- Les soldats suisses prêts à la reddition -- Au petit matin du dernier jour -- L'exploitation de la tragique journée -- Les suites du 10 août -- Le sauvetage des Suisses -- Justification officielle de la journée du 10 Août -- Commémorer le 10 Août -- Le temps des interrogatoires -- Les massacres de septembre d'un point de vue suisse -- Le massacre des officiers -- Quelques précisions sur les Suisses tués à l'Abbaye Saint-Germain-des-Prés -- Le jugement et Yexécution du major Bachmann -- Il faut sauver le soldat d'Affry -- L'administrateur d'Affry retrouve son poste -- L'acquittement définitif de d'Affry -- Les pertes subies: entre mythe et réalité -- Le sauvetage des gardes suisses prisonniers au Palais-Bourbon -- Les répercussions politiques et diplomatiques en France -- Les Suisses en état de choc -- La fin d'une époque : la suspension de l'alliance -- Le licenciement général des troupes suisses -- L'ordre si tardif de la Diète de rapatrier les troupes suisses -- La neutralité de la patrie en danger -- Rôle de repoussoir contre-révolutionnaire -- Les répercussions sur le plan intérieur suisse -- Retour à la normale -- Quand le 10 Août devient un lieu de mémoire -- Que sont devenus les rescapés ? -- Au sujet des anciens gardes suisses en Vendée -- Un temps d'oubli pour le souvenir cinglant d'un été meurtrier -- Le moment de la revanche : la remise de la médaille du 10 Août en 1817 -- L'élaboration de la mémoire : le récit-compilation de Pfyffer d'Altishofen en 1819 -- La construction en 1821 du Lion de Lucerne -- La mémoire de la prise des Tuileries au coeur des Alpes suisses -- Exploitation touristique et idéologique du Lion de Lucerne jusqu'à nos jours -- La récupération par les milieux ultraconservateurs -- La persistante occultation de la mémoire du 10 août à Paris.
ISBN
9782917232576 (pbk.) :
OCLC
968273698
Other views
Staff view