Princeton University Library Catalog

Vichy tel quel : 1940-1944 / Dominique Canavaggio ; avant-propos de Jean Canavaggio.

Author:
Canavaggio, Dominique [Browse]
Format:
Book
Language:
French
Published/​Created:
  • Paris : Éditions de Fallois, [2016]
  • copyright 2016
Description:
303 pages ; 23 cm
Notes:
Includes index.
Contents:
  • Avant-propos, par Jean Canavaggio -- 1. Les débuts du régime de vichy -- Les parlementaires accordent les pleins pouvoirs au maréchal Pétain -- Position privilégiée de Laval -- Projets de Pétain : la "Révolution nationale". Désaccord de Laval -- Son parcours jusqu'en 1936; son attitude pendant le Front populaire, lors des accords de Munich et pendant la "drôle de guerre" -- Sa méfiance à l'égard de Weygand -- Ses projets constitutionnels -- Installation du nouveau régime à Vichy -- Départ de Lebrun -- Chautemps ambassadeur à Washington : péripéties de son voyage jusqu'aux USA -- Composition du gouvernement -- Laval et Pétain -- Les fonctionnaires révocables ad nutum -- Mesures antisémites -- Laval facilite le départ d'un frère de Joseph Kessel -- Les manières de Laval. Sa "garde rapprochée" -- Rencontre Abetz-Laval à Paris -- Opinion de Laval sur les Allemands -- Les difficultés du ravitaillement. La question des prisonniers. Le sort des départements du Nord et du Pas-de-Calais -- Jugement d'Abetz sur Laval -- Déat et le national-socialisme -- Ultimatum du Japon aux autorités d'Indochine -- Accord entre Vichy et Tokyo -- Les Allemands réclament la libre exploitation des lignes maritimes d'Afrique du Nord. Ils y renoncent après un débat difficile= au sein du gouvernement -- René Belin, ministre du Travail et de la Production industrielle. Méfiance de Laval à son égard -- Interdiction des sociétés secrètes et de la franc-maçonnerie -- Laval -et Marquet court-circuités. Confidences de Marquet -- Péyrouton secrétaire général du ministère de l'Intérieur -- Pétain se défait des ministres parlementaires. Marquet trahi: par. Peyroutôn. Départ' - de Piétri. Laval isolé -- Promotion d'Huntziger. Campagne de Déat contre lui. Révocation des conseils municipaux et des maires. Commentaire de Georges Bonnet. Mécontentement de l'opinion -- Mise en résidence surveillée de Daladier, P. Reynaud, Gamelin, Mandel, Blum -- Retour sur les causes de la défaite : le témoignage de Chichery -- V. Auriol, J. Moch, Grumbach, Dormoy, Pomaret assignés à résidence -- Statut des Juifs -- Abetz conduit Laval auprès d'Hitler. Leur entrevue -- Préparatifs de Montoire. L'entrevue Pétain-Hitler. Message du Maréchal. Suites de Montoire -- Laval remplace Baudouin aux Affaires étrangères -- Pétain et les bains de foule -- Démissions de Charles-Roux et de Guérard -- Expulsion des Alsaciens-Lorrains par le gauleiter Bürckel. Protestation de Vichy, ses conséquences -- Laval envisage de constituer un gouvernement restreint et veut faire sonder Pétain par Baudouin. Baudouin, réticent, finit par accomplir sa mission, mais se heurte au refus du Maréchal -- Manoeuvres à l'encontre de Laval de la part d'Alibert, Peyrouton, Huntziger, Darlan, Bouthillier, Gillouin. Laval mis en garde par Chichery -- Arrivée de l'amiral Leahy à Vichy. Il est reçu par Laval -- Mort de Jean Chiappe -- Pétain souhaite rentrer à Paris avec ses ministres -- 2. Le 13 décembre et ses conséquences -- L'affaire du 13 décembre : Déat attaque Pétain et le gouvernement dans L'OEuvre. Pétain croit y voir la main de Laval
  • Arrivée de Flandin à Vichy; entrevue avec Pétain. Commentaires de Baudouin. Peyrouton, Laure et du Moulin de Labarthète préparent l'arrestation de Laval. Pétain annule in extremis l'ordre d'arrestation -- Abetz invite Pétain, de la part d'Hitler, à se rendre à Paris à l'occasion du retour des cendres du duc de Reichstadt. Il demande une réponse immédiate. Colère de Pétain devant ce qu'il considère comme un ultimatum. Laval, à la demande d'Abetz, tente de s'entremettre. Nouvelles manoeuvres des conjurés qui persuadent Pétain qu'il serait tombé dans un guet-apens s'il avait accepté -- Entrevue apparemment cordiale Laval-Pétain. Les conjurés reviennent à la charge. Darlan conspire dans l'ombre. Le témoignage d'Alibert -- Conseil de cabinet, suivi d'un Conseil des ministres : Pétain demande-la démission de tous les membres du gouvernement. Il reproche à Laval de collaborer avec Déat -- Laval se prépare à quitter Vichy. Peyrouton le fait arrêter. Appel du chef de gare de Vichy. Laval est conduit à Châteldon. Commentaires de Rochat. Hitler, prévenu de la décision prise par Pétain, ne répond pas -- Communiqué de Peyrouton: nomination de Flandin et des nouveaux ministres. L'annonce de la décision dans la presse est censurée sur l'ordre de du Moulin -- Laval, redevenu libre, est reçu par Pétain. Il refuse l'Intérieur, et reproche à Pétain sa conduite. Il part pour Paris. Il est accusé d'avoir tiré un profit personnel de la cession des titres des mines de Bor à l'Allemagne. Il refuse cette fois l'Agriculture et la Production industrielle -- Départ de Baudouin du gouvernement. Prudence de Flandin. Création du Conseil national. Contrôle de la presse -- Entrevue Laval-Pétain à La Ferté-Hauterive. Laval entend se justifier. Bévue de Pétain à la fin de l'entrevue. Laval refuse de signer le procès-verbal préparé par du Moulin., Début des travaux du Conseil national. Désaccords au sein du gouvernement. La presse allemande attaque Flandin -- Alibert est congédié par Pétain -- Flandin démissionne, remplacé par Darlan -- Peyrouton, remercié, ne se décide pas à partir pour Buenos Aires. D.C. recueille ses confidences -- 3. Darlan à la barre -- Darlan : son parcours, ses ambitions militaires et politiques -- L'acte constitutionnel n IV. Jugement de Guérard sur Darlan. Comment Darlan répartit son temps entre ses divers portefeuilles. Ses collaborateurs. Son inhumanité foncière et ses conséquences -- Son attachement à la politique de collaboration, renforcé par le souvenir de Mers el-Kébir. Ouvertures d'Abetz. Comment Darlan- voyait le Me Reich -- Pucheu, Barnaud, Benoist-Méchin, Marion entrent au gouvernement. Message de Darlan aux Français. Réaction de l'opinion -- Relations avec Laval. Selon Pétain, dont Baudouin rapporte les propos, Laval a été "roulé" par Flandin et Darlan, et ne reviendra pas aux affaires. Laval en est informé par Mme de Brinon. Déjeuner Laval-Darlan à Paris, ménagé par Outhenin-Chalandre -- Les difficultés de la politique économique et industrielle. L'action de Pucheu. Son parcours antérieur, ses décisions -- La politique intérieure : rapports entre Demange et du Moulin. Darlan et les préfets. Les préfectures régionales : désaccord entre Pétain et Darlan, qui finit par l'emporter
  • Inculpation de Jacomet. Désapprobation de Chichery, qui livre son témoignage sur Jacomet pendant la "drôle de guerre" : La politique étrangère : tentatives de Darlan pour rencontrer-Hitler.-L'Allemagne envahit la Yougoslavie et la Grèce -- Hitler reçoit Darlan pour obtenir sa coopération en Syrie et soutenir la révolte de Raschid Ali en Irak. Mission de Guérard en Syrie. Il en rend compte à Pétain. La révolte de Raschid Ali est écrasée par les Anglais -- Laval, inquiet, s'indigne de la politique de collaboration à sens unique de Darlan. Son interview à United Press. Réaction de Darlan. Les journaux suisses soumis à la censure préalable -- Campagne de Syrie. La Turquie refuse à Benoist-Méchin l'acheminement du matériel destiné à Dentz. Convention de Saint-Jean-d'Acre -- Pétain veut instituer la Charte-du travail. Les discussions s'avèrent difficiles. Chichery souligne la baisse de popularité de Pétain. Succès de la propagande gaulliste dans l'opinion. Pétain avoue l'échec de la Révolution nationale. Critiques croissantes à l'encontre de Darlan -- Pucheu lui succède au ministère de l'Intérieur. Conversation de D.C. avec Pucheu. Manoeuvres de l'ambassade d'Allemagne. Échec de la mission de Benoist-Méchin à Paris. Guérard s'éloigne du clan Pucheu et se rapproche de Laval. L'action de Pucheu: les préfets, la police. Tensions avec la LVF et François Valentin. Les conceptions autoritaires de Pucheu, son mépris du parlementarisme -- Rencontre avec Chichery. 7 jours est suspendu. Darlan s'en prend à Jean Prouvost -- Dîner avec Huntziger qui se dit hostile à Darlan et regrette le départ de Laval. Conversation avec Déat -- Nouvelles exigences allemandes. Attentats communistes. Pucheu instaure les -tribunaux spéciaux. Il mène un double jeu avec les Allemands, mais glisse sur une pente dangereuse -- Remaniement ministériel. Moysset et Romier ministres d'État. Le cas de Jacques Chevalier -- 4. Les difficultés de Darlan -- Attentat de Paul Collette contre Laval et Déat. Réactions à Vichy. D.C. au chevet de Laval et de Déat.= L'enchaînement résistance-répression. Trois militants communistes sont passés par les armes. Mise en garde de L.O. Frossard. La Wehrmacht met en place le système des otages. Pétain, à l'instigation de son cabinet, s'offre à venir en otage sur la ligne de démarcation. Commentaire d'Abetz. Réaction de Pucheu. Pucheu apprend que 100 otages vont être fusillés au camp de Châteaubriant. Il se rend à Paris pour plaider leur cause et espère les avoir sauvés. 27 seront fusillés, ainsi que 22 à Nantes et 56 à Bordeaux. Vague d'indignation dans l'opinion. Protestation des USA et du Chili. Le Reich renonce provisoirement aux exécutions -- Pucheu se rend dans le Nord et le Pas-de-Calais. Il est de plus en plus impopulaire. Il fait interner Barthe, décision que critique Laval. Tixier-Vignancour, emprisonné, reçoit la visite de Pucheu -- La Charte du travail est relancée par Pétain, mais le projet piétine. Pucheu s'y oppose et fait libérer des syndicalistes -- Internement de Daladier, Blum, La Chambre, Jacomet, Paul Reynaud et Mandel, avant même qu'ils ne comparaissent devant leurs juges. Absence de sens diplomatique de. Darlan. Les démarches de Benoist-Méchin restent sans effet
  • Emprise de Weygand sur l'Afrique du Nord : témoignage de Bonnafous, préfet de Constantine. Accords Weygand-Murphy qui améliorent le ravitaillement de l'Afrique du Nord, mais permettent aussi l'implantation d'agents américains -- Mort accidentelle d'Huntziger. Weygand est mis à la retraite. Châtel lui succède, assisté de Juin. Mesuies de rétorsion des USA -- Entrevue Pétain-Darlan-Gôring sans résultat. Mort suspecte de Paringaux, directeur de cabinet de Pucheu. Entrevue Ciano-Darlan à Turin. Compte rendu de Rochat, porteur d'un message de Ciano à Laval -- Offensive anglaise en Cyrénaïque. Darlan fournit à Rommel de l'essence américaine. Les USA protestent -- Procès de Riom. Marion dévoile les consignes de Vichy, ce dont profitent les avocats des accusés. Le procès tourne court -- Tensions entre Pucheu et Achenbach. Pucheu est invité par un officier allemand, proche de l'état-major d'Hitler, à lâcher Darlan. Il en rend compte, à D.C. Arrivée des SS à Paris. Pucheu envisage de se rapprocher de Laval. Immobilisme de Darlan, tandis que Benoist-Méchin s'agite -- Incident entre Darlan et Chalvron. Commentaire de Pucheu -- D.C. rend visite à Laval à Châteldon. René de Chambrun est reçu par Pétain qui demande à voir Laval. Rencontre Laval-Pétain à Randan -- 5. Le retour de Laval -- Pétain envoie Darlan à Châteldon. Du Moulin s'en prend à Chalvron et à Ménétrel, qu'il tient pour les instigateurs de cette initiative. Or Pétain a pris sa décision de son propre chef -- D.C. se rend avec Pucheu à Châteldon. Laval leur rapporte son entretien avec Pétain : il amis le Maréchal en garde contre la politique de Darlan. Il leur raconte son entrevue avec Darlan qui lui aurait proposé d'entrer au gouvernement, mais a donné ensuite des consignes hostiles à Laval aux rédacteurs de la conférence de presse qui a suivi. Embarras de Ménétrel -- Pétain envoie Laval à Paris pour tenter d'améliorer les rapports, franco-allemands. Il aurait dit à Chalvron que Laval était bien meilleur diplomate que Darlan et qu'il envisageait de le rappeler. Pucheu, informé par Chalvron, va voir Pétain et en retire une impression très différente. Il est surtout, désireux de garder l'Intérieur. Chichery cherche à le calmer -- D.C. voit à Châteldon Laval à son retour de Paris. Au dire de Laval, tout le monde lui demande de revenir aux affaires; Il semble à la fois découragé et indigné par la situation -- Selon' Lagarde, Pétain, lors d'un dîner, aurait annoncé qu'il allait "procéder à une mise en bière ". On se demande s'il entend congédier Darlan -- Laval est reçu par Pétain. Le communiqué de presse qui fait suite à l'entrevue est commenté par du Moulin Chalvron et D.C. menacés par Ménétrel. Vive réaction de Darlan qui envoie deux collaborateurs à Châteldon pour obtenir un adoucissement des termes du communiqué. Laval rend compte à D.C. de leur démarche, qui reste sans effet -- Réaction d'Hitler au procès de Riom. Commentaire de Rochat. Colère de Pucheu contre Darlan. Il demande audience à Pétain, mais sans succès
  • Darlan dit à Krug von Nidda que les Américains s'opposent au retour de Laval. Réaction du Reich à l'encontre des USA, qui contraint Darlan à négocier avec Laval. Heinzen et D.C. demandent à Laval de recevoir Pucheu. Pucheu reçoit un appel de Darlan et lui apprend sa démarche. Darlan lui expose les conditions qu'il met à l'entrée de Laval au gouvernement. Laval reçoit Pucheu 'avec D.C. Pucheu lui donne à entendre qu'il voudrait garder l'Intérieur, mais Laval ne s'engage pas sur ce point. Darlan propose plusieurs portefeuilles à Laval, qui les refuse. Offres 'de service de Marion et de Benoist-Méchin à Laval -- Manoeuvres des conjurés du 13 décembre. Attitude respective des deux ministres d'État, Moysset et Romier -- Pétain chercherait à négocier directement avec les Allemands la formation d'un nouveau gouvernement. Fonck, son intermédiaire, est éconduit par les SS et incarcéré. Du Moulin confirme et commente cette initiative, dont il prend la responsabilité pour dédouaner Pétain. Darlan est furieux et découragé. Abetz lui déconseille de venir à Paris -- Darlan annonce sa venue à Châteldon avec Brinon. D.C., qui se trouvait sur place, l'apprend de Laval et repart pour Vichy où Pucheu l'informe que Darlan a capitulé -- 6. Laval aux commandes -- Conversation avec Pucheu qui souhaite être ambassadeur à Berne -- Rencontre Laval-D.C. à l'entrée de Vichy : il y est question du sort de Bouthillier et du voeu de Pucheu. Laval rend compte de son entretien avec Darlan -- Rencontre Pétain-Laval. Celui-ci va ensuite se reposer chez D.C -- Formation du nouveau gouvernement. Leroy-Ladurie imposé par Achenbach. Guérard pressenti pour le Secrétariat général. Rôle de René de Chambrun -- Rédaction de l'acte constitutionnel n XI. Message de Laval soumis à Ménétrel. Accord de Pétain. Communiqué de Marion, qui provoque la colère du Maréchal.' Laval apaise Pétain, qui en veut néanmoins à Marion -- Chichery pressenti pour entrer au gouvernement. Bousquet appuie cette proposition. Bonnafous pressenti lui aussi. Formation du gouvernement. Refus de Chichery, qui demande à Laval de rétablir les conseils généraux. Bonnafous rencontre D.C. et devient secrétaire d'État au Ravitaillement. Réaction de Leroy-Ladurie : transaction avec Bonnafous -- Les portefeuilles militaires. Refus d'Auphan, inspiré par Darlan. Laval obtient de Pétain l'accord d'Auphan. Nomination de Platon, Bridoux et Jeannekeyn -- Bouthillier finit par accepter le poste de Procureur général près la Cour des comptes. Les ministres d'État. Pétain lâche Moysset, mais garde Romier. Le cas Benoist-Méchin -- Déjeuner avec Laval qui évoque des souvenirs de 1935. Une lettre de Franco à Laval, une autre du sénateur italien Puricelli, qui se fait le messager de Mussolini -- Le dramé personnel de Lehideux. Bichelonne à la Production industrielle, Cathala à l'Économie, Gibrat aux Communications -- Composition du gouvernement. Message de Laval : un premier jet de Bergery. Laval revoit la copie et la saupoudre d'images demandées à Abel Bonnard. Le sort de Rochat. Nominations de Jardin et de Chalvron -- Pucheu, nommé à Berne, veut faire une tournée d'adieu auprès de ses préfets. D.C. et Guérard le mettent en garde. Laval est informé des propos tenus par Pucheu lors de sa tournée. Pucheu reconnaît les faits et tente de se justifier. Sa nomination à Berne est annulée
  • Les relations entre Pétain et Laval : rôle de Guérard et de Rochat -- Rapports avec Darlan. Conversation de D.C. avec Revers sur Darlan. Les cartes de ravitaillement de l'amiral -- La politique intérieure: Les conseils généraux. L'avenir du Conseil national. Le problème du ravitaillement : mesures prises pour débloquer les stocks: ? La situation extérieure : débarquement britannique à Madagascar; situation de l'escadre de la Martinique. Accord avec les USA. Réaction de Radio-Londres. Laval éclaire Tuck sur ses intentions vis-à-vis des USA -- Exigences du Reich. Témoignage d'Alfermann : Berlin n'apprécie pas le retour de Laval aux affaires. Les objectifs : réintégrer le Nord et le Pas-de-Calais; obtenir le retour des prisonniers; diminuer les frais d'occupation -- L'évasion de Giraud et ses conséquences -- Sauckel réclame de la main-d'oeuvre pour le Reich. L'appel du 22 juin: "Je souhaite la victoire de l'Allemagne." Pétain corrige le message. Vive réaction de l'opinion. Laval se justifie. Comparaison entre la France et la Belgique -- Darquier de Pellepoix commissaire aux Affaires juives. Incidents avec Laval. La LVF : démission de FrançoisValentin. Loi mettant fin à l'activité des bureaux des deux Chambres. Herriot proteste -- Jardel préféré à Jardin comme secrétaire général du cabinet, de Pétain en remplacement de du Moulin -- Échec du recrutement de travailleurs volontaires. Création du STO -- Démission de Leroy-Ladurie, compromis par ses déclarations sur la sénilité de Pétain. Révocation de Benoist-Méchin. Herriot en résidence surveillée. Guérard tenu en lisière par Laval, refuse la Banque de France, puis Lisbonne. Mésaventure de Marion avec Pétain. Confidences de Romier -- Les USA projettent un débarquement en Afrique du Nord: Pucheu en informe Pétain -- L.O. Frossard et D.C. mis dans la confidence. Pucheu surveillé par Vichy -- 7. Le tournant de novembre 1942 -- Darlan appelé, à Alger au chevet de son fils. Débarquement américain en Afrique du Nord. Réaction' de Pétain. Câbles de Darlan. Appel de Giraud, qui a quitté la France: Ralliement de Mast aux Américains. Câbles de Noguès. Offre d'alliance d'Hitler. Laval décide d'aller le voir. Mésaventure du représentant au Maroc de la commission` allemande d'armistice -- Darlan signe une convention d'armistice avec les Alliés et propose de négocier avec eux. Refus de Pétain. Occupation de la zone Sud par les Allemands. Pétain proteste -- Paris-Soir se saborde. Laval se rend à Munich pour rencontrer Hitler. L'entourage de Pétain critique cette initiative. Cathala et Guérard réunissent un Conseil de cabinet qui vote une motion de confiance à Laval. Témoignage de Chichery sur le sort des stocks de denrées, saisis par les Allemands. Pétain ordonne le cessez-le-feu. Commentaire d'Auphan -- Retour de Laval qui rend compte à Pétain de son voyage. Guérard dit à D.C. que Laval a refusé l'offre d'alliance de Hitler. Brinon fait une déclaration critiquée par Laval -- Darlan change de camp. Quels sont les sentiments profonds de Pétain? Darlan est démis de toutes -ses fonctions. Discours de Pétain -- Acte constitutionnel n XII qui accroît les pouvoirs de Laval. Départ d'Auphan, Barnaud et-Gibrat. Abrial et Bichelonne au gouvernement. Confidences de Barnaud. Les fonctionnaires démissionnaires continuent de profiter des commodités de l'Hôtel du Parc
  • Chalvron quitte Vichy et entre dans la Résistance. Suites de sa décision. Pucheu part pour l'Espagne. Les Américains quittent Vichy -- Herriot en internement administratif -- Assassinat de Darlan. Inventaire de sa villa à Vichy -- Les Italiens occupent la Corse. Conversation entre Laval et. D.C -- Lavai apprend que le Reich, va s'emparer de la flotte de Toulon. Le sabordage des navires -- Coupure entre Vichy et l'opinion. Les maquis s'organisent. Darnand prend de l'importance. Activités anti-maçonniques de Platon. Affaire Dufour. Laval reprend contact avec Maurice Sarraut via Bousquet, ainsi qu'avec Chichery et Paul Faure. Intervention de Chichery en faveur d'Herriot. Laval distingue, entre Herriot, et Jeanneney. Blumel amateur de bon champagne -- Nouvelles exigences de l'Allemagne. Progrès de la Résistance. Agitation des ultra-collaborateurs. La lutte contre les réfractaires au STO: double jeu de Laval et de Bousquet. Laval veut épurer le gouvernement des ultras et faire venir Chichery. Refus de Chichery et de Paul Faure -- Nouveau remaniement. Commentaires de Pétain. Laval se rend au GQG d'Hitler avec Rochat, Bichelonne et Guérard. Impressions divergentes de Bichelonne et de Guérard. Confidences de Laval sur son voyage -- Création du 1 er Régiment de France. Engagements entre maquisards et miliciens. Départ de plusieurs personnalités pour Londres et Alger. Les Allemands veulent emmener Herriot. Laval obtient son transfert à Vittel. François Piétri calme les gaullistes de Madrid en butte aux mesures d'Abel Bonnard, mais refuse de les rejoindre. Il s'entretient avec Pétain et Laval et en rend compte à D.C -- Les, déplacements de Pucheu en Espagne; son départ pour l'Afrique du Nord, encouragé par. Giraud. Ses déconvenues. Le drame de Thévrier. Le cas de Mme de Mareuil. Louis Maitin-Chauffier obtient que sa fille, malade, puisse se rendre en Suisse -- Le STO: tactiques dilatoires de Laval. Soupçons de la Gestapo. Le préfet Angeli, la Résistance et la Gestapo à Lyon. Laval, défend Angeli auprès de von Neubronn -- Déat, Doriot et Darnand font pression sur Laval et Bousquet. Henry Prêté et la direction de l'OFI. Abel Bonnard et ses bons mots -- Laval et les préfets. Sa politique de "défense élastique" -- Manoeuvres du cabinet Pétain et de Romier auprès de Lequerica. Laval, informé, "passe un savon" à Romier. Départ de l'ambassadeur d'Égypte. Laval à Paris : il se rend à l'Hôtel de Ville. Démission de Lagardelle, remplacé par Bichelonne -- Assassinat de Maurice Sarraut. Bousquet soupçonne l'entourage de Pétain. Réaction de Laval -- 8. Derniers mois -- Pour Marion, l'Allemagne a perdu la guerre. Pétain veut préparer un nouvel acte constitutionnel et soumet à Jeanneney une note selon laquelle les pouvoirs du chef de l'État seraient dévolus aux Assemblées en cas d'empêchement. Laval n'apprécie pas ce texte. Abetz apporte au Maréchal une note très violente de von Ribbentrop et accuse Pétain de double jeu. Les pouvoirs de Laval, dit-il, doivent être accrus. Transaction. Darnand succède à Bousquet -- Laval exige de Pétain une déclaration lui rendant justice. Le cas Romier. Abetz assouplit sa position. Laval est désavoué pour la première fois par les Allemands. Pourquoi il reste
  • Commentaires de Paul Faure sur Laval et de Gaulle. Guérard fait la liaison entre Laval et Darnand. Mort de Romier. Bonnafous démissionne. Philippe Henriot entre au gouvernement -- Laval commente les maladresses de Pétain. La loi sur les cours martiales. Mesures de Laval pour en atténuer les effets. Laval juge de Gaulle. Le cas Hymans. Son attitude lors de l'assassinat de Chichery -- Déat devient ministre du Travail, mais reste à Paris. Échec du STO. D.C. surprend malgré lui un entretien entre Laval et un diplomate allemand -- Situation de plus en plus difficile de l'Allemagne. Rochat questionne l'ambassadeur du Japon sur les rapports entre son pays et l'URSS. Réaction de l'ambassadeur, qui réserve à Lagarde sa réponse sur ce point._- Von Rundstedt prévient Pétain de l'éventualité d'un débarquement allié en France. Pétain et Laval s'y préparent, chacun de son côté -- Disparition des derniers journaux de la zone Sud. D.C. prépare son départ définitif de Vichy pour se rendre au Blanc -- 520 00 "Vichy tel quel (1940-1944) est le titre que Dominique Canavaggio a donné à son récit au jour le jour des événements qu'il a vécus à Vichy en sa qualité de correspondant du Paris-Soir de Lyon. Durant près de quatre ans, il a été, de par ses fonctions, en relations suivies avec Pierre Laval et les ministres de ses deux gouvernements. Il a également approché ceux des ministères Flandin et Darlan, ainsi que les membres de leurs différents cabinets. Il a aussi rencontré souvent des hommes qu'il connaissait à différents titres : d'anciens condisciples de la rue d'Ulm, comme Marcel Déat ou Pierre Pucheu, ainsi que des personnes dont il était devenu l'ami, tels Albert Chichery, Jacques Guérard ou Bernard de Chalvron. Le témoignage que ce livre nous apporte est précieux, compte tenu des conditions dans lesquelles ont été recueillies les impressions et les confidences des personnalités qui ont été approchées quotidiennement. Le contenu même des entretiens qui nous sont restitués avec une remarquable vivacité d'écriture contribue à en rendre la lecture d'un grand intérêt."--Page 4 of cover.
Subject(s):
ISBN:
9782877069670 (pbk.) :
Writer of preface:
Other views:
Staff view